Invalidité et performance

Organisateurs: Arseli Dokumaci, Danielle Peers, Faye Ginsburg, Kim Sawchuk, and Lindsay Eales

Qu’advient-il lorsque performance et invalidité entrent en dialogue? Dans ce séminaire, nous utilisons la discussion et le mouvement pour explorer les façons dont la performance, en tant que méthode, pratique, et formes créatives, critiques et incarnées de savoir localisé, peut être utilisée pour remettre en question les opérations de « capacit-isme » (discrimination capacité/incapacité). Nous explorerons également comment l’invalidité peut, elle aussi, être considérée comme un ensemble de pratiques et comme des formes incarnées critiques et créatives de savoir localisé pouvant être utilisées pour remettre en question la performance dans ses formes les plus spectaculaires et ordinaires.

Biographies

Arseli Dokumacı est détentrice d’un doctorat en études des performances artistiques de l’Université du pays de Galles à Aberystwyth. Elle est actuellement chercheuse postdoctorale au Mobile Media Lab (laboratoire de médias mobiles) de l’Université Concordia. Ses recherches explorent les performances de tous les jours, l’invalidité et la santé.

Danielle Peers mène des recherches généalogiques et autoethnographiques avec des travaux universitaires, des performances, de la danse et des films. Sa thèse, Spectacular Tolerance, retrace l’« inspirationalisation » de l’invalidité au Canada. Ancienne athlète paralympique, elle est membre fondatrice du collectif CRIPSiE et boursière Trudeau.

Faye Ginsburg est directrice du Centre médiatique, culturel et historique de NYU, professeure Kriser d’anthropologie et codirectrice du Conseil d’études sur l’invalidité. Auteure lauréate de nombreux prix, elle a publié de nombreux écrits sur les militants culturels et a travaillé pendant 25 ans avec des créateurs médias autochtones en tant que chercheuse, commissaire et avocate.

Kim Sawchuk est professeure, titulaire de la Chaire de recherche en études des médias mobiles de l’Université Concordia et cofondatrice de Studio XX. Elle s’intéresse au potentiel créatif et politique des nouveaux médias et est reconnue pour ses articles sur les méthodes comme pratiques créatives, ainsi que pour ses performances pédagogiques.

Lindsay Eales est diplômée de la Faculté d’éducation physique et de loisirs de l’Université de l’Alberta. Elle étudie, chorégraphie et performe la danse intégrée avec des personnes aux diverses capacités. En tant que directrice artistique de iDANCE Edmonton Integrated Dance, elle crée des communautés de mouvement dynamiques qui apprécient la diversité et ré-imaginent les (in)capacités.

Background Information
  • Site d'Encuentro: Concordia University, John Molson School of Business
  • Date: 26 juin 2014
back to top