Religion et politique dans les Amériques

Organisateurs: Ann Pellegrini, Anthony Petro, Benjamin Berger, Daniel Jones, Juan Marco Vaggione, Lois Lorentzen, Lori Beaman, Marcial Godoy

Ce séminaire réunit des participants issus d’une initiative pluriannuelle sur la religion et la politique dans les Amériques soutenue par la Fondation Henry Luce. Cette initiative est principalement axée sur l’étude des façons dont la « religion » joue maintenant un rôle clé dans les interactions entre les corps, les populations et la gouvernance néolibérale partout dans les Amériques. Les participants soulèveront des questions au sujet des mécanismes légaux, sociaux et politiques par lesquels la diversité religieuse est gérée dans les Amériques, ainsi qu’au sujet des façons dont ces mécanismes remodèlent le travail d’universitaires et de décideurs politiques dans cette région.

Biographies

Ann Pellegrini enseigne l’étude des performances artistiques et les études religieuses à NYU où elle dirige le Centre d’étude des genres et de la sexualité. Ses derniers livres incluent Secularisms (co-écrit avec Janet Jakobsen) et “You Can Tell Just By Looking” and 20 Other Myths About LGBT Life and People (co-écrit avec Michael Bronski et Michael Amico). Elle aime la musique de spectacle.

Marcial Godoy-Anativia est anthropologue socioculturel et directeur adjoint de l’Institut hémisphérique de performance et de politique. Il est co-rédacteur en chef, avec Jill Lane, d’e-misférica, la revue en ligne trilingue de l’Institut hémisphérique, et co-éditeur de Rhetorics of Insecurity: Belonging and Violence in the Neoliberal Era (NYU Press, 2013).

Lori G Beaman (Ph. D.) est titulaire de la chaire de recherche du Canada en étude de la religion dans le contexte multiculturel canadien, directrice du Religion and Diversity Project (religionanddiversity.ca) et professeure d’études classiques et religieuses à l’Université d’Ottawa. Ses préoccupations de recherche incluent l’égalité profonde et la navigation des différences religieuses.

Lois Ann Lorentzen est codirectrice du Centre d’études latines de l’Université de San Francisco. Elle est l’auteure d’Etica Ambiental et l’éditrice d’une future collection en trois volumes sur les sans-papiers intitulée Hidden Lives and Human Rights in the United States. Elle s’intéresse à l’immigration, au genre et au militantisme environnemental.

Juan Marco Vaggione détient un doctorat en droit et sociologie. Il enseigne et dirige des recherches à l’Université nationale de Córdoba en Argentine. Ses champs de spécialisation et ses publications font le pont entre la religion et les politiques sexuelles, ainsi qu’entre le statut sexuel et les droits génésiques en Amérique latine.

Daniel Jones étudie la sexualité, la religion et la politique en Amérique latine. Il s’intéresse à l’intervention des églises évangéliques dans les débats sur la sexualité et la reproduction en Argentine. Titulaire d’un doctorat en sciences sociales, il est chercheur au Conseil national des sciences et de la technologie de l’Argentine ainsi que professeur à l’Université de Buenos Aires.

Background Information
  • Site d'Encuentro: Concordia University, Engineering and Visual Arts Building
  • Date: 21 juin 2014
back to top